News

Pas de niveau 4 nucléaire !

Tihange 2 et Doel 3

Plus de 100.000 signatures contre le redémarrage de Tihange 2 et Doel 3

L’avis donné par l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) au Ministre Jambon d’autoriser la réouverture des réacteurs fissurés qui ont été fermés pendant 20 mois, a conduit à une vague internationale d’indignation. Après une collecte durant plusieurs mois, un réseau de citoyens de Belgique, des Pays-Bas et l’Allemagne avaient déjà réuni plus de 65.000 signatures contre le redémarrage des réacteurs caducs à la Toussaint.

Suite à la publication de l’avis de l’AFCN du 17 novembre dernier, le nombre de signataires a explosé pour atteindre aujourd’hui plus de 100.000 signataires sur la pétition en ligne. En outre, nous avons recueillis environ 8.000 signatures sur papier. Et il en arrive encore chaque jour.

Dans le texte de la pétition, les phrases clés sont les suivantes:
« Tant que

  • la cause des fissures dans la cuve des deux réacteurs (RPV) n’est pas établi précisément et sans ambiguïté, et qu’un changement de la taille des failles pendant l’exploitation ne peut pas être définitivement exclu ;
  • les expériences d’irradiation font craindre que la friabilité de l’acier fissuré des cuves sous haute pression a déjà dépassé les limites admises après plus de 30 années d’exploitation ;
  • aucune preuve existe que les réacteurs avec des fissures ont un même niveau de sécurité que les réacteurs sans fissures,

les réacteurs Tihange 2 et Doel 3 ne peuvent pas être reconnectés au réseau « .

Il est impensable que le gouvernement qui prend tant de mesures suite aux attentats de Paris ne se préoccupe pas de la sécurité des millions de personnes qui pourraient être touché par une catastrophe nucléaire dans notre propre pays

Même des partisans de l’énergie nucléaire ont signé

Des citoyens qui ont récolté des signatures dans leur voisinage ou parmi leurs connaissances ou leurs collègues, ont vécu une expérience inhabituelle. «Je ne l’ai jamais connu une si grande disponibilité pour signer personnellement un appel antinucléaire », a déclaré une volontaire allemande. « Même des personnes qui me disent qu’ils sont vraiment pour l’énergie nucléaire, m’ont confié qu’il est inacceptable que des réacteurs dans cet état soient à nouveau démarrés. »

Lors de la journée des associations d’Aix-la-Chapelle, le stand antinucléaire a été assiégé et 500 signatures ont été recueillies en quelques minutes. « Même des visiteurs hutois, voisins du réacteur de Tihange, ont apporté leur signature», nous confient les personnes qui tenaient le stand.

______

La pétition trilingue continue sur Internet par la plate-forme change.org. Vous pouvez encore la lire et la signer via le hyperlien suivant :
http://change.org/tihange-doel-FR